Accueil Date de création : 15/10/06 Dernière mise à jour : 23/04/14 06:51 / 849 articles publiés

Petites phrases de Pierre DAC  (BLAGOUNETTES) posté le mardi 20 novembre 2012 05:22

Blog de cagnarddechaine :NI DIEU NI MAITRE,    MEME NAGEUR, Petites phrases de Pierre DAC

 

QUELQUES CITATIONS
 L'argent n'a pas d'odeur mais quand on n'en a pas, ça sent la merde.

 

 Quand tu t'adresses à une femme, il faut un sujet, un verbe et un compliment.

 

 
Les femmes qui se vantent d'être courtisées par beaucoup d'hommes ne devraient pas oublier que les produits à bas prix attirent beaucoup de clients.
 

 La cravate est un accessoire permettant d'indiquer la direction du cerveau de l’homme.

 

 Les hommes sont comme des arbres :
 avec l'âge ils deviennent dur de la feuille et mou de la branche.
 

 Si un homme ouvre la portière de sa voiture à sa femme, c'est que l'une des deux est neuve. 
 
 
Pour les riches : des couilles en or. Pour les pauvres : des nouilles encore.
 

 Le suppositoire est une invention qui restera dans les annales.

 

 Un comprimé n'est pas forcément un imbécile récompensé.

 

 Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira.
 Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr.
 
 Certains jouent aux échecs, d'autres les collectionnent.

 

 Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété.
 

Il ne faut pas avoir peur des chevaux sous le capot mais de l'âne derrière le volant.

 Belle mère à l'arrière, voyage en enfer.
 
 Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents,
 mais bien les accidents sur la banquette arrière qui font des enfants.
 

 Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille.


Connaissez vous Pierre DAC ?

André Isaac, dit Pierre Dac, est né le 15 août 1893 à Châlons sur Marne, décédé le 9 février 1975 à Paris, est un humoriste et comédien français.
Il a également été, pendant la Seconde Guerre Mondiale une figure de la Résistance contre l'occupation de la France par l'Allemagne Nazie.
André Isaac obtint du tribunal de première instance de Châlons-sur-Marne, depuis Châlons en Champagne, un jugement du 17 février 1950 changeant son patronyme « Isaac » en « Pierre Dac ».
 Connaissez-vous bien Pierre DAC ?
Mobilisé en août 1914 au lendemain de son vingt-et-unième anniversaire, il revient du front quatre ans plus tard avec deux blessures, dont une d'un obus qui lui a raccourci de douze centimètres le bras gauche. Après la Première Guerre Mondiale, Pierre Dac vit de petits métiers à Paris. Dans les années 30 il se produit comme chansonnier dans divers cabarets.
En 1938, il fonde L'Os à moelle, organe officiel des loufoques, une publication humoristique hebdomadaire au nom inspiré par François Rabelais et par son père boucher (le mot loufoque vient de l'argot des bouchers, le louchébem, et signifie fou) qui a pour collaborateur le chansonnier Robert Rocca. 
Réfugié en 1940 à Toulouse, Pierre Dac décide de rejoindre Londres dès 1941, mais est arrêté deux fois lors de ses tentatives de traversée des Pyrénées, incarcéré à la Carcel Modelo (prison Modelo) de Barcelone au premier essai, puis à Perpignan au second. Il finit par être échangé pour quelques sacs de blé, en transitant par le Portugal pour rejoindre Alger, puis enfin Londres.
Il devient alors l'humoriste des émissions en français « Les Français parlent aux Français » de Radio Londres à partir de 1943,
Lorsque, le 10 mai 1944, Philippe Henriot, sur Radio Paris, s'en prend à Pierre Dac en notant ses origines juives et mettant en doute son intérêt pour la France par un : « La France, qu'est-ce que cela peut bien signifier pour lui ? », l'humoriste lui répond le lendemain sur Radio-Londres dans un discours lapidaire baptisé « Bagatelle sur un tombeau », et dans lequel il déclare que son frère Marcel, décédé au front lors de la Première Guerre Mondiale, a bien sur sa tombe l'inscription « Mort pour la France », alors que sur celle de Philippe Henriot on écrirait « Mort pour Hitler, fusillé par les Français ». Effectivement, Henriot est abattu par la résistance quarante-cinq jours plus tard.
À la Libération, il rentre à Paris et revient au cabaret mais aussi au théâtre sur les scènes parisiennes ( Les Trois Baudets, l'Olympia, l'Alhambra, etc.).
 Connaissez-vous bien Pierre DAC ?
Il forme à la même époque avec Francis Blanche un duo auquel on doit de nombreux sketches dont le fameux le Sâr Rabindranath (1957).
Il a été surnommé par certains le « Roi des Loufoques », pour son aptitude à traquer et créer l'absurde à partir du réel.
Son texte Le biglotron fut souvent cité par les amateurs de dépédantisation. Il est l'inventeur du Schilblick, qui « ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout. Il est rigoureusement intégral ! ». Le mot « Schmilblick » sera repris par Guy Lux pour un jeu télévisé (hérité de "La Chose" de Pierre Bellemare sur Radio-Luxembourg), puis par Coluche pour une parodie de ce jeu resté célèbre.
Entre 1964 et 1966 il fait reparaître L'Os à Moelle. En 1965, il se déclare candidat à la Présidentielle, soutenu par le MOU, Mouvement ondulatoire unifié, dont le slogan était : « Les temps sont durs ! Vive le MOU ! ». Il désigne deux de ses futurs ministres : Jean Yanne et René Goscinny. À la demande de l'Elysée, et pour ne pas se fâcher avec le Général de Gaulle, l'ancien résistant renonce et abandonne sa campagne.
Malgré le succès, Pierre Dac est resté un homme modeste, presque effacé. Il est mort dans la plus grande discrétion. « La mort est un manque de savoir-vivre », avait-il repris d'Alphonse Allais. Il est inhumé au cimetière du Père Lachaise (division 87).
 


partager
2 Fans voir tous les fans >

Déposez un commentaire !

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.
Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.196.23.239) pour vous identifier.     


2 commentaire(s)

  • wirtzmarcel mar. 20 nov. 2012 16:27
    Bonjour,
    Merci pour le partage de ton article et bonne journée à toi. Musicalement. marcel...

  • emitsigilu mar. 20 nov. 2012 15:57
    Merci de m'avoir permis de mieux connaître le rédacteur en chef de l'os à moëlle !


ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à cagnarddechaine

Vous devez être connecté pour ajouter cagnarddechaine à vos amis

 
Créer un blog